google-site-verification: google0008a4b414b80f31.html

mercredi 4 janvier 2017

Fêter les rois, l'Epiphanie : traditions et coutumes d'antan

Célébrez une authentique fête de la galette, de la fève, fête des rois, fête des fous en fouillant dans le passé, ses origines, son histoire. Voici des idées pour servir, fêter la galette des rois, s'amuser comme des enfants ou ... des fous!



Comment fêter les rois ? l'Epiphanie, coutumes et traditions anciennes
Traditions et coutumes d'autrefois pour la fête des rois, l'Epiphanie (6 janvier 2017) « Matthias stom the adoration of the magi » par Matthias Stom (fl. 1615–1649) — Holland. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons - 

L'origine religieuse de l’Épiphanie


Cette fête commémorative représente pour les chrétiens  :

  • l'arrivée des Rois mages auprès de l'enfant Jésus,
  • le miracle de l'eau changée en vin par Jésus-Christ lors du festin nuptial de Cana,
  • le baptême de Jésus Christ par Jean-Baptiste.

Quand est-ce que l'on mange la galette des Rois ?



Dans la pure tradition, la galette des Rois (ou le gâteau des Rois, la brioche des Rois) est servie au goûter ou au repas du soir. Les règles du savoir-vivre du 19ème siècle édictent la règle suivante : "on tire les Rois soit à un dîner, soit dans une soirée" (baronne de Staffe).



Quelles boissons peut-on servir avec le gâteau des rois ? 


Offrez des boissons chaudes comme le chocolat chaud, le café, la bavaroisele lait de poule chocolat, café, le caramel au lait, le cappuccino ou encore des boissons chaudes aux épices ou du vin chaud. Il est d'usage également d'offrir des jus de fruits, des limonades ou encore du cidre.



Comment fêter l'Epiphanie ? 

Notre bonne baronne de Staffe nous guide à travers son guide du savoir vivre du 19ème siècle.

Déguisez une petite fille ou un petit garçon en page du moyen âge. L'enfant sera chargé de proposer la galette à la fève, prédécoupée, recouverte d'une belle serviette de table, d'un napperon de dentelle. Parfois, l'hôtesse ou l'hôte fait en sorte d'indiquer par un signe, l'endroit où est dissimulée la fève. Il est vivement conseillé de vérifier sa part de gâteau avant de la croquer pour éviter de se casser une dent !

Le ou la gagnante donne sa part, son assiette au Roi ou à la Reine de son choix. A ce moment là, les personnes attablées s'écrient : vive le Roi et vive la Reine.



Décoration de galettes des rois, de gâteaux des rois d'autrefois


Le gâteau des Rois de la noblesse était décoré de pâte de fruits, pâte d'amandes  reprenant les symboles du blason, des armoiries familiales (gerbe de blé, cerf, fleurons, fleur de lys). A défaut, le dessert de l’Épiphanie était celui de la région, la brioche en couronne de Bordeaux ou de Lyon, le Pithiviers... 



Le repas de la fête des Rois


Hormis le dessert comportant obligatoirement un gâteau, une brioche, une galette où l'on dissimule une fève, le repas de l'Epiphanie n'a pas de caractéristique particulière. Il reste cependant un menu festif bien entendu. 



La Reine et le Roi de l'Epiphanie


Pour une petite fille devenue Reine, la coutume voulait qu'elle choisisse un oncle ou un vieil ami de la famille. En échange, le Roi lui offrait un bouquet, des bonbons, ou un petit cadeau. 

Lorsqu'un homme reçoit la fève, la tradition voulait qu'il l'offre à la fille de la maison. Le roi avait également pour obligation de faire un don aux pauvres, qu'il déposait sur "la part à Dieu". Cette part du pauvre rappelle les paroles de l'Evangile "Vous m'avez donné à manger quand j'avais faim, à boire quand j'avais soif, vous m'avez couvert quand j'étais nu". 

Le lendemain du tirage des rois, le roi d'un jour envoyait à sa "reine" une couronne de roses en fleurs naturelles.



Rédiger un carton d'invitation pour une fête des rois 


Voici des idées de cartons d'invitation selon Blanche de Staffe :

Utiliser un carton orné d'une étoile d'or, où l'on écrira : "On découpera, chez nous, le gâteau de la fève, le 6 janvier (ou le dimanche 8 janvier 2017) venez vous faire élire roi (ou reine)." Bien à vous, Amitiés, signature.  L'invitation est envoyée par la poste ou  remise en main propre.

La fête des rois, est encore de nos jours une fête joyeuse permettant de réunir la famille ou les amis.

L'Epiphanie, tout de suite après Noël et le Jour de l'An, à tout ceux qui n'ont pu se voir, de partager un agréable moment de gaieté, d'amusement et de gourmandise.


A voir en images : 


Sources : 
  • Dufaux de La Jonchère, Ermance, Le savoir-vivre dans la vie ordinaire et dans les cérémonies civiles et religieuses (6e éd.), Garnier frères (Paris), 1878
  • L'Ami du clergé paroissial : supplément à L'Ami du clergé, Langres, 1889 - 1968
  • Staffe, Blanche, Règles du savoir-vivre dans la société moderne : usages du monde (122e édition), G. Havard (Paris), 1897


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire